Diversité de la location villa Las Terrenas

La Terrenas est bordée d’eau turquoise et de magnifiques plages de sable blanc, la plus grande d’entre elles faisant plus de 15 km !

La majorité des locations de villa à Las Terrenas sont à moins de 200m de la plage.

En bordure de Playa Popy, à l’Est immédiat de las Terrenas, vous trouvez différents condominium de maisons, certain avec des piscines individuelles pour chaque maison, d’autres avec piscine partagée. La plage est très jolie et c’est de ce côté que les locations de villas et bungalows se sont initialement développés.

Lire la suite

Du centre vers l’Ouest de La Terrenas, vers Playa Ballenas, se trouvent également plusieurs locations de villa de même que quelques petites résidences hôtelières.  Certaines sont indépendantes en bordure de plage, d’autres locations de maison sont en condo (résidences  sécurisées) et légèrement en retrait de la plage. Au bout de la plage de Las Ballenas, vous trouverez certaines des plus belles villas de Las Terrenas. Légèrement en hauteur sur la petite colline séparant Playa Las Ballenas et  Palya Bonita, les maisons jouissent non seulement de la proximité de la mer mais aussi d’une très belle vue. Il y a ici des locations de villa de grand luxe !

Plus à l’ouest, vous pouvez louer une villa à Las Terrenas en bordure de la plage de Las Ballenas. La plage elle-même est splendide : Sable blanc eau turquoise, un coté avec un peu de vague pour les surfeurs, un autre plus calme pour la baignade. Les locations de villa sont majoritairement du côté calme de la plage et à proximité immédiate d’une seconde plage, la Playa Cosón.

Grande, la plage de Cosón semble souvent presque déserte. Face à la plage, un condo sécurisé de villa de standing est prêt à vous accueillir.

Certains ont choisi de construire des villas en retrait à 3-4 kilomètres des plages, sur les collines afin de bénéficier de la vue… Et quelles vues ! Pour certaines villas de luxe, la vue s’étend à plus de 180° sur les cocoteraies, les collines et les immenses plages parfois désertes de Las Terrenas.

Reduire le texte