Antilles Exception / Destinations / Martinique / Découverte / Les combats de coqs (konba kok)

Nos offres à saisir

Suivez nous sur twitter Rejoingnez nous sur facebook Epinglez nous sur Pinterest Ajoutez nous sur google+
Martinique

Guide de la Martinique

Retour à la page précédente

Les combats de coqs (konba kok)

Combat de coqs
  • Combat de coqs
  • Ambiance de Pitt
  • Des habitués

Combat de coqs

Photo: Jean-Marc Lecerf

Barbarie ou passion… en tout cas, une tradition antillaise.

Les combats de coqs, importés par les colons, sont ancrés depuis le XVIIe siècle dans les traditions antillaises. Bien qu’interdit en France depuis 1850, ils sont tolérés dans les Antilles Françaises – comme d’ailleurs dans le nord de la France-.

Réservé à un cercle de passionnés, le monde des combats de coqs et des paris associés pimentent la vie des adeptes. Il existe en Martinique 3 races de coqs pesant tous environ 1,5 Kg :

  • Les "gros-sirop" de couleur rouge foncé.
  • Les "cendrés" qui ont des plumes blanches et noires.
  • Les "madras" de couleur rouge orangé.

La préparation des coqs

Il faut plus d’un an d’entrainement avant qu’un coq face son premier combat. L’éleveur impose chaque matin dix à quinze minutes d'exercice à chacun de ses coqs. L’objectif est de le muscler et qu’il gagne en équilibre. Largement déplumé pour l’alléger et diminuer la surchauffe pendant les combats, il est régulièrement massé avec des lotions à base de Rhum (dont chaque éleveur garde jalousement le secret !) avant d’être exposé au soleil pour endurcir sa peau. Le « coq athlète » suit un régime alimentaire bien spécifique souvent enrichi de vitamines diverses. Enfin, en Guadeloupe, les ergots sont sectionnés pour être remplacés par des aiguilles métalliques alors qu’ils sont le plus souvent taillés en pointe en Martinique.

Le combat, les paris

Les coqueleux - éleveurs de coqs – arrivent au Pitt. Le Pitt est l’arène d’environ 5 m de diamètre entourée de gradins ou se déroule les combats. Les coqs sont d’abord pesés afin d’être « marié » à des coqs de même poids. Les paris s’engagent et peuvent atteindre des sommes élevées (plus de 5 000 €). Le milieu des parieurs étant très fermé, la confiance règne.
Chaque combat dure en général quelques minutes (moins d’un ¼ d’heure). Contrairement aux règles en vigueur dans certains pays, l’objectif n’est pas la mort de l’un des deux coqs. Deux possibilités pour gagner : Soit l’un des coqs reste couché plusieurs minutes, soit il fuit son adversaire 2 fois de suite. A l’issue du combat, chaque éleveur, souriant ou faisant grise mine, récupère son coq et les paris sont résolus… puis un nouveau combat démarre. Souvent, les combats sont ensuite commentés autour d’un verre.

Quelques Adresses :

Pitt Clery ( le plus connu de Martinique, le seul a opérer toute l’année)
97211 Rivière-Pilote
Tél : 05 96 62 61 69

Pitt Chère Epice
Vert-Pré - 97231 Le Robert
Tel : 05 96 65 96 08

Pitt Coridon
Quartier Morne Acajou - 97240 Francois
Tél : 05 96 54 48 62

Pitt du Bac
Quartier "Bac" - 97224 Ducos
Tél : 05 96 56 05 60

Pitt Thomasin
Barrière Lacroix - 97227 Sainte-Anne
Tél : 05 96 76 72 99

Pitt Marceny
97232 Le Lamentin
Tel : 05 96 51 28 47