Antilles Exception / Destinations / Martinique / Communes / Saint Pierre

Nos offres à saisir

Suivez nous sur twitter Rejoingnez nous sur facebook Epinglez nous sur Pinterest Ajoutez nous sur google+
Martinique

Voyage Martinique

Retour à la page précédente

Saint Pierre

Saint Pierre - Martinique
  • Saint Pierre - Martinique
  • Front de mer de Saint Pierre
  • Front de mer de Saint Pierre
  • L'éruption de la Montagne Pelée - 8 mai 1902

Saint Pierre - Martinique

Saint Pierre, lorsqu’elle était surnommée « le petit Paris », a été rayée de la carte en 90 secondes lors de l’éruption volcanique de la montagne Pelée le 8 mai 1902. Sur une quarantaine de navires à l’ancre dans la baie, seul le Roddan échappe aux nuées ardentes. Dans la ville, 30 000 personnes périrent, 2 survécurent. Le seul que retiendra l’histoire est le prisonnier Cyparis, protégé par son cachot.

C’est à Saint Pierre que commença l’histoire coloniale de la Martinique, lorsque Pierre Belain d’Estanbuc, accompagné d’une centaine de colons, jeta l’ancre en septembre 1635. La cité de Saint Pierre se développa rapidement, et en 1660, elle comptait déjà plus de 5 000 habitants. Au cours du XVIIIe siècle, de nombreux navires y font escale et elle devint rapidement la capitale commerciale. S’enrichissant, Saint Pierre se dote d’une cathédrale, du plus grand théâtre des Antilles, de l’eau courante, d’un jardin botanique, de l’électricité et même, à la fin du XIXe siècle, d'un tramway !

C’est aussi la cité des plaisirs connue pour être la plus immorale des Caraïbes… mais aussi l’une des plus belles et des plus cultivées.

Après l’éruption de 1902, Fort de France devint la capitale commerciale (sans concurrence) et le site de Saint Pierre resta inhabité pendant plus de 20 ans.

Saint Pierre a eu beaucoup de mal à se relever de ses cendres. En 1990, ce village de 5 000 habitants fut labellisé 101ème "Ville d’Art et d’Histoire". Un pèlerinage à Saint Pierre vous permettra de découvrir les quelques vestiges de la grande époque de la ville : l’ancien théâtre, les ruines du Fort ou le cachot de Cyparis etc. Un petit train propose une visite commentée par un guide, qui vous comptera en détail l’histoire de la ville et de l’éruption.

Le musée volcanologique mérite aussi une visite. Il rassemble toutes sortes d’objets transformés par la chaleur des nuées ardentes, et montre plusieurs images de la destruction de la ville.

Saint Pierre est aussi un site merveilleux, faisant face à une magnifique baie et s’appuyant sur les contreforts de la Montagne Pelée. De nombreuses randonnées partent de Saint Pierre.

Pratique

Habitants: Les Pierrotins

Population: 5000

Code postal: 97250

Office du Tourisme
Rue Victor Hugo
Face à l’ancien théâtre
Tél/Fax: 05 96 78 15 41

A Faire

  • Nombreuses randonnées depuis Saint Pierre
  • Plongée sous marine sur les épaves de la baie de Saint Pierre (niveau 2 minimum)

A Voir

  • Le Musée Volcanologique – 05 96 78 15 16
  • Cachot de Cyparis